• Roc'h Du

    Dans la foulée de "Beaujeu en Aisne", courant 2006 et sous l’impulsion de Ghislaine, le réseau en Nm est achevé, ce sera « Roc’h Du », présenté à Expométrique la même année.

    Ce réseau bouclé et sur un seul niveau s'inspire de l'ex Réseau Breton en voie métrique. La gare, totalement imaginaire, reprend l'architecture retenue pour la dernière ligne de ce réseau entre Chateaulin et Camaret (Finistère). En complément de la gare, une maisonnette de passage à niveau ainsi qu'un petit dépôt avec plaque tournante animent le paysage.

    Quelques bâtiments viennent donner un peu de vie à cet ensemble qui mesure en tout 150 x 32 cm (150 x 25 décoré). 3 voies dans la gare, une dans la cour et un évitement dans la coulisse. Commande par courant continu au départ, depuis une fausse commande DCC (un décodeur numérique sert à alimenter les divers engins moteur) a été installée.

    Le matériel a été réalisé à partir de kits en résine ou en métal photogravé conçus par des membres pour les adhérents de l'AFAN. Ces "caisses" sont montées sur des châssis Märklin Miniclub (produits à l'échelle Z, soit 1/220ème).


  • Tout d'abord une vue générale du réseau.

    La gare vue du passage à niveau. La 230 T manoeuvre une voiture mixte.

    Le café-alimentation-garage et la maison de PN.

    Le jardin de la garde barrières et le bois qui cache la sortie des voies.

    La maraichère, en route vers le marché voisin, patiente devant la barrière fermée.

    La chaumière bretonne.

    Lumière du soir sur la gauche du réseau.

    La halle à marchandises.

    Un autorail de Dion OC2 (caisse en résine "Mistral") rentre au dépôt se ravitailler.

    Gros travaux à la sortie du pont routier qui cache l'autre sortie des voies.


  • Pas de photos relatives à la construction proprement dite (faite il y a près de 25 ans) ; mais il s'agit de contreplaqué de 10 mm pour le sol et les extrémités, de 20 mm pour le fond de décor et de tasseaux sous le plan de roulement. Le tout a été enduit avant tous autres travaux afin de limiter d'éventuelles déformations.
    Voie métrique oblige, le faisceau de voie est réalisé à partir d'éléments Märklin Miniclub (largeur entre rails de 6,5 mm). La pose assez serrée du travelage ne choque pas vraiment pour une reproduction de Réseau Breton. La voie est collée (cyano !) puis ballastée, sauf la partie passant devant le BV où de l'enduit de rebouchage a été utilisé (ce n'est sans doute pas la meilleure solution). Les moteurs d'aiguille ont été éliminés et une commande par moteur lent (Fulgurex et Lemaco) a été réalisé afin d'améliorer l'aspect visuel.
    L'emplacement des divers bâtiments a été réservée sur le plan de roulement avant de réaliser les volumes. Ceux-ci sont faits avec du polystyrène expansé recouvert d'enduit teinté. Certaines parties (les talus notamment) sont faites en pâte à modeler durcissable. Le tout est peint à la gouache.
    Le fond de décor est peint à l'aérographe pour les divers gris du ciel breton. Le dessin des collines a été repris à la gouache afin de donner un peu de profondeur à l'ensemble.
    Sur le côté droit, un pont routier ferme la perspective. Il est intégralement réalisé en carte plastique gravée à partir d'un plan paru dans un ancien Loco Revue.

    Il y a des travaux sur le pont...

    De l'autre côté un bois vient cacher l'accès à la coulisse aussi bien de la voie ferrée que de la route.

    La voie se perd dans le bois...

    Le passage à niveau est fonctionnel (mécanisme réalisé pour l'occasion), les barrières roulantes proviennent d'un kit Carmina.

    Passage à niveau à barrières roulantes

    Le pont tournant est une construction intégrale permettant de se rapprocher au mieux de ceux présents sur ce chemin de fer, il est également fonctionnel (mécanisme réalisé pour l'occasion).

    Le petit dépôt avec sa plaque tournante

    Un boitier pour montages électroniques a été utilisé pour implanter un TCO. On y trouve évidemment les interrupteurs de commande des aiguilles, ceux du pont tournant et du passage à niveau, mais aussi des commandes sonores (sifflet vapeur et trompe d'autorail). En outre une commande de la vitesse des engins moteurs est implantée (système électronique spécifique avec accélération/décélération progressives, toutes deux réglables, et bouton de freinage d'urgence ).

    Le boitier de commande


  • Plusieurs bâtiments ont été installés sur ce réseau.

    La Gare

    Roc'h Du, la gare

    Indispensable évidemment ; il s'agit d'un kit produit par Gérard Ducret (décédé depuis). C'est l'architecture utilisée pour la ligne Chateaulin-Camaret qui a été retenue. Seules opérations réalisées : la peinture et la patine en se servant de photos de gares réelles.

    La maison de PN

    Roc'h Du, la maison de garde-barrières

    Construite intégralement à partir d'un plan Loco Revue en utilisant le plastique de boite de diapos pour les murs et de plaques Kibri pour la toiture en ardoise. Les huisseries sont issus de plaques photogravées Vapeur 70. L'étage est aménagé...
    Une cabane de jardin a été posée comme il se doit !

    L'abri de quai

    Roc'h Du, l'abri de quai

    Constructions intégrale également, les briques viennent de plaques Ratio.

    Les toilettes

    Roc'h Du, le bâtiment des toilettes

    Modèle créé pour l'AFAN par Gérard Rodriguez et moulé en résine par Dominique Pion. Il correspond parfaitement aux modèles réels allant avec ce type de gare.

    La remise
    Modèle à une voie obtenu par modification d'un kit de Gérard Ducret.

    Roc'h Du, la remise et son chateau d'eau

    Chateau d'eau
    C'est le modèle que j'avais créé pour l'AFAN qui a été implanté ici, il est copieusement sali !

    Le café-épicerie

    Roc'h Du, le café-épicerie

    Indispensable dans la Bretagne de cette époque. Il s'agit d'une construction intégrale à base de carte plastique, la toiture vient d'une plaque Kibri, les huisseries sont pour une part Vapeur 70, pour l'autre part d'une marque anglaise. Les pompes à essence ont été construites spécialement. La dépanneuse Renault est un moulage de Dominique Pion.

    Le garage
    C'est un garage moderne de chez Faller qui a été profondément modifié pour lui donner un aspect compatible avec l'époque retenue (rappelons-nous que le RB a disparu en 1967).

    Roc'h Du, le garage et la chaumière

    La chaumière bretonne
    Il s'agit d'un objet vendu dans les commerces de souvenirs bretons, il y a fort longtemps. La toiture a été refaite pour mieux représenter un toit de chaumes et la porte creusée pour faire croire qu'elle est ouverte.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique