• Accueil

     

    Au fil des mois nous avions pris plaisir à compléter les informations présentes sur ce Blog.

    Hélas, sans aucun préalable, la publicité est venue tout saccager ! Etre ainsi mis devant le fait accompli, montre une certaine désinvolture, voire, un vrai manque de considération vis-à-vis de ceux qui se sont investis dans ce type d’aventure. La perte de confiance dans les promesses de l’hébergeur nous ont fait réagir : nous avons décidé d’arrêter ici et de reconstruire ailleurs !

    Ailleurs, c’est donc un nouveau site : http://migh1969.monsite-orange.fr/

    où vous pourrez nous suivre, si cela vous intéresse toujours.

    Depuis, la publicité semble avoir disparu, toujours sans information sur les raisons de ces errements. Mais c'est trop tard et nous restons sur notre nouveau site... Merci à vous.

    Ce Blog n'est donc plus mis à jour depuis le 10 avril 2016, contrairement au nouveau site

     Ghislaine & Michel

     

     

    Fin 1970, Ghislaine m’offre mon premier train à l’échelle N, cette échelle la séduisait autrement plus que le H0 ! Il faut avouer que le H0 mécanique de mes années de préadolescence m’avait passablement détourné du train électrique !
    Bien vite, je dois me rendre à l’évidence : les reproductions de matériel français sont trop peu nombreuses. Alors, j‘essaie déjà de créer des modèles français par modification de matériel étranger.
    Du coup, j’en arrive à décrire ces travaux dans Loco Revue puis RMF, afin que le N soit présent dans leurs pages. Ceci me permet de faire la connaissance de Gilbert Chevrot, qui m’entraîne dans l’aventure de la création d’une Association de soutien à l’échelle N : l’AFAN créée en 1978.

    BB 10004 et voiture électrotechnique N°203

    Depuis j’ai continué à construire ou modifier des modèles et les décrire dans les revues précitées, toujours avec le même but : éviter que le N français passe aux oubliettes ; tout ceci en supplément de la gestion de l’Association.

    Hormis 2 dioramas destinés à présenter les produits en Nm de l’AFAN :
    « la gare de Mérailles » et « la halte d’Argol ";

    Gare de Mérailles

    La halte d'Argol du Réseau Breton

    je n’ai construit aucun vrai réseau jusqu’au début des années 90, où je me lance dans un petit ensemble en Nm. Techniquement terminé en 98, il reste en plan suite à un problème de santé. La retraite servira de déclencheur à la réalisation de quelques petits réseaux ou modules ici décrits.

    Si pour la réalisation de modèles roulants, je me débrouille seul ; pour les réseaux Ghislaine intervient d'abord pour valider les grands choix (notamment volumes et emplacements divers) et surtout, ensuite, pour apporter sa touche artistique à l'ensemble du décor (choix des couleurs, pose de la végétation, patine générale...).

    Michel





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique